Suivre la vie du site imprimer la page

ECOLE DU CHIOT

RESUME DE LA 1ERE RENCONTRE NATIONALE ECOLE DU CHIOT

La Société Centrale Canine s’est aperçue que sur 600 000 chiots par an en France, seulement 5 117 chiots sont inscrits dans une Ecole du Chiot. Seulement 5 117 chiots éduqués par an cela n’est pas suffisant, la SCC a donc décidé de repartir en campagne afin de rebooster les inscriptions des jeunes chiots dans les clubs canins en partenariat avec Royal Canin. La SCC mène une enquête auprès des différents propriétaires des chiots pour savoir pourquoi ils ne font pas la démarche de les faire inscrire dans une Ecole du Chiot, il en est ressorti du questionnaire :

    • Ils ne savent pas que cela existe
    • Ils ne connaissent pas la localité des clubs
    • Ils ne ressentent pas le besoin de venir
    • Ils ont une méconnaissance de ce que le club peut leur apporter

L’image du chien dans les médias n’est pas l’image que l’ont souhaite voir. Pour changer cette image il faut faire passer ce message par l’Ecole du Chiot. De ce travail entre la SCC et Royal Canin a aboutie une « Charte » Ecole du Chiot. La communication doit passer et être publiée chez :

    • Les éleveurs avec le « Guide Ecole du Chiot »
    • Les vétérinaires, CD présentation de l’Ecole du Chiot
    • Les Clubs Canins, animation Ecole du Chiot
    • Les municipalités

Il fallait trouver une accroche, des mots compréhensibles par le grand public, lancement de cette campagne avec : Avez-vous inscrit votre chiot à l’Ecole ?

Pour cette promotion Royal Canin met gratuitement à disposition des Clubs qui rempliront « la Charte » » Ecole du chiot :

    • Des Flyers
    • Des affiches A4
    • Un calicot « Ecole du Chiot »
    • Un CD de 5 mm, résumé Ecole du Chiot
    • Un tandem Ecole du Chiot afin de pouvoir accueillir les nouveaux arrivant dans un club

Royal Canin mettra tout ce packaging si les clubs remplissent « La Charte » Ecole du Chiot :

    • Etre munie d’un terrain clos pour les chiots
    • Avoir du matériel Ecole du Chiot
    • Donner au moins 1 cour Ecole du Chiot par semaine
    • Avoir 1 moniteurs 1er degré et Ecole du Chiot

Tout cela donnera le droit à une certification Ecole du Chiot officielle par la SCC qui fera parvenir une « Plaque officielle SCC Ecole du Chiot », ainsi que des diplômes à remettre à nos adhérents dès qu’ils seront près à sortir de l’Ecole du Chiot et à passer dans un cours de niveau supérieur.

Lors du stage Ecole du Chiot pour les moniteurs 1er degré, ils se verront remettre par Royal Canin un DVD de 5 mm par club, un dossier de prise de notes, un livret Ecole du Chiot, ainsi qu’une pochette ventrale pour chaque participant.

Cela a pour but d’aider les Clubs à rebooster ou à créer une Ecole du Chiot.

Le message que la SCC souhaite faire passer, c’est que les bénévoles de chaque club bougent et partent en campagne auprès des Mairies, des vétérinaires, des éleveurs et de la population, afin de favoriser le développement harmonieux du chien de famille et d’obtenir enfin un chien « Citoyen », le chien rêvé de tous.

La SCC a mis en place également un GTE, Groupe de Travail Educatif, sa mission : promouvoir les valeurs éducatives du bon déroulement du chien.

C’est eux qui feront le lien entre les CTR, la SCC et Royal Canin.

Les Présidents voulant obtenir la certification de leur club « Ecole du Chiot » devront contacter leur CTR une fois les objectifs demandés seront remplis.

Le CACDF de Montrond les Bains à la chance de remplir toutes les conditions depuis longtemps et recevra bientôt cette certification.

Le GTE Sud-Est est Monsieur Guillaume DUBLANCHE.

Nous avons eu l’intervention d’un vétérinaire qui a résumé l’importance de l’Ecole du Chiot.

La maturation du système nerveux du chiot est entre 4 et 6 mois, il est important de montrer au chiot le maximum d’information, car après 6 mois tous les neurones non utilisés se dégraderont.

Cet éveil limite l’apparition des problèmes. Les éducateurs ont pour rôle de détecter le comportement du chien, son développement moteur. Il serait bien que les moniteurs puissent savoir reconnaître les pathologies les plus basiques, afin de pouvoir alerter le propriétaire où le conseiller pour les soins courant du chiot (vaccin, parasites, etc....) cela est encore plus important si c’est le premier chien de notre adhérent.

Il faut comprendre les phases d’évolution du chiot, comprendre les choses innées du chiot, aller dans le sens du chiot, comprendre la communication entre chiots et humains, comprendre l’apprentissage du chiot, message verbal et para verbal.

Attention ne pas enchainer un cours de 45 mm avec une autre discipline.

Après les premiers vaccins des chiots de 2 mois doivent être mis à l’écart des chiens adultes, ils peuvent suivre les cours mais il ne faut pas les lâcher sur les lieux où les chiens adultes font leurs excréments jusqu’au 2e vaccin : 3 mois. Attention, il est important de stimuler le jeune chiot de 2 mois, il ne risque rien au club, il faut juste prendre un minimum de précaution jusqu’au 2e vaccin.

Nous avons eu également l’intervention d’un nutritionniste. Le thème pendant la croissance, besoin nutritionnel.

Nous avons deux espèces l’homme et le chien, ils ont les mêmes organes, mais ils n’ont pas la même composition et proportion.

HOMME : importance pour lui : le goût, les couleurs de la nourriture. CHIEN : Importance pour lui : l’odeur, sa vision n’a pas d’importance presque pas de couleur.

Le chien fait appel à son odorat pour se nourrir, plus un chanfrein long plus il a l’odorat développé, si l’odeur lui plait il consomme, si non il ne consomme pas.

Un chien coprophage c’est que l’odeur lui plait, l’attire.

Le goût du chien est très basique, le chien ne mâche pas, il fait des mouvements verticaux, donc il mange rapidement. Chez le chien il y a peu d’enzyme dans sa salive, donc quand la nourriture arrive dans son estomac elle arrive en masse.

Action liquide et solide dans l’estomac.

L’humain a un estomac de 1,3 l, un dog allemand 8 l.

Le chien digère mal ou moins les sucres lents « glucides » cela ne peut donc être la meilleure source d’alimentation, il faut opter pour des lipides.

Sa flore intestinale est ciblée, il en a beaucoup moins que l’homme, il ne faut donc pas lui changé son alimentation sans arrêt, les carnivores mangent toujours les mêmes proies, ils se contentent de cette alimentation toute l’année.

Ne pas rajouter dans ses croquettes de calcium, de vitamines, cela peut avoir un effet néfaste, voir grave.

La durée de croissance du chiot diffère en fonction de sa race et avec des besoins différents.

Amplitude de croissance :

    • Petite taille x 2 son poids de naissance
    • Taille géante x 100 son poids de naissance

Après 12 semaines le taux de digestibilité du chiot est optimale, pour les petites races nourrir avec la gamme chiots jusqu’à 8 mois, pour les races géantes jusqu’à 16 mois. Respecter les doses prescrites pour sa race, car un surpoids ou une sous alimentation peut entrainer des pathologies plus où moins graves.

Les croquettes spéciales chiots son équilibrées et faites pour eux.

Nous avons passé un excellente journée avec des intervenants très compétents.

Monsieur PETITDIDIER Président de la SCC nous a annoncé qu’il avait obtenu du Ministère de l’Intérieur et du Ministère de l’Agriculture que notre activité en club Ecole du Chiot soit reconnue d’Utilité Publique, quel meilleur remerciement et reconnaissance pour tout les bénévoles qu’il n’a pas manqué de remercier et d’encourager, alors maintenant, à vous de bouger pour faire de vos chiens des chiens Citoyens et d’ inscrire votre chiot dans une Ecole du Chiot .

Merci à Royal Canin pour leur accueil chaleureux sur leur site, ainsi que leur partenariat avec la SCC, merci aussi à la SCC pour les moyens qu’elle met en œuvre pour promouvoir l’Ecole du Chiot.