Accueil » Vie Citoyenne » Projets » Le Thermalisme
Suivre la vie du site imprimer la page

Le Thermalisme

Projet et développement.

Le développement du tourisme montrondais passe par une diversification de l’activité thermale "médicale" et le renforcement de son positionnement "loisirs/forme/bien-être".

La stratégie de déploiement retenue est de séparer physiquement la localisation des activités purement liées au thermalisme médicalisé des activités de "remise en forme/bien-être".

L’objectif est de renforcer la vocation curative du centre thermal actuel et de créer un nouvel équipement dédié au thermo-ludisme.

La Commune de Montrond-Les-Bains a lancé un projet d’aménagement progressif qui passe, d’abord, par l’extension de son Centre Thermal puis par la création du centre thermo-ludique.

"L’extension de l’établissement thermal"

Seule station thermale de la Loire, l’établissement de Montrond-les-Bains s’offre une seconde jeunesse. Devant l’impossibilité d’accueillir dans de bonnes conditions toujours plus de public, il était devenu nécessaire d’agrandir l’équipement pour y dissocier l’activité thermale de l’activité remise en forme. Un investissement de 1 400 000 euros TTC vient d’être réalisé par la Commune ; celui-ci a consisté à aménager la seconde aile de l’établissement thermal et à créer un bassin de mobilisation complémentaire (extension du bâtiment).

Cet agrandissement est destiné à accueillir dans un premier temps les activités de remise en forme. Celles-ci s’y dérouleront jusqu’à leur transfert vers le futur centre thermo-ludique.

Dans un second temps, la nouvelle aile et le nouveau bassin accueilleront la clientèle cure "traitement de l’obésité"et "rhumatologie". Ces deux domaines d’activité ont été considérés comme les deux marchés de diversification "à explorer" pour Montrond. Ce choix et ces efforts de développement seront effectifs dès la saison 2006 pour le premier et dès l’obtention éventuelle de l’agrément pour le second.

"Vers un développement de l’activité thermale"

Comme indiqué ci-dessus, la stratégie thermale de la commune doit permettre de compléter son panel de traitements médicalisés sur le marché de la "Rhumatologie", tout en développant une offre plus complète liée au positionnement dont elle bénéficie aujourd’hui à travers son agrément "Affection Digestive" (AD).

Une étude médicale visant à démontrer l’efficacité de l’eau thermale pour le traitement des pathologies rhumatismales a débuté depuis quelques mois. Le G.I.E. Auvergne Thermale Développement accompagne la ville dans cette étude.

Cette phase est réalisée sous la direction scientifique du Professeur Queneau, adjoint au thermalisme, et avec la collaboration des médecins montrondais.

Représentant plus de 60 % du marché du thermalisme en France, l’obtention de cet agrément devrait ouvrir de grandes perspectives pour le développement du thermalisme à Montrond-les-Bains.