Suivre la vie du site ecrire à Cybercentre   imprimer la page

Le Viaduc

Le viaduc de Montrond-les-Bains est un de ces projets qui semble insolite et sans importance mais qui a cependant, depuis son ouverture, un impact fort sur la vie quotidienne des montrondais.

JPEG - 1.4 Mo

Les adeptes de la randonnée, piétons, cyclistes… et même cavaliers, ne s’y sont d’ailleurs pas trompés : il est désormais le rendez-vous incontournable des promeneurs et des familles. Mais, avant d’en arriver à cette réussite, il aura fallu beaucoup de temps et d’acharnement.

Depuis près de vingt ans, étape après étape, il a fallu acquérir la voie, réunir les partenaires afin que, de quelques tonnes de rails rouillés et de cailloux qui traversaient notre commune et qui ne voyaient plus passer de train, l’on mette enfin sur les rails cet aménagement pour le bien-être de tous.

Le viaduc n’est qu’un premier pas vers l’aménagement de toute la voie. Mais avec son paysage paisible, il est déjà un symbole de l’ensemble du projet.

JPEG - 390.7 ko

Il est en effet un lien entre deux rives d’un fleuve mondialement connu, un lien entre deux côtés du département, entre deux Communautés de Communes et d’Agglomérations, (CCPSG et CALF), et entre deux communes, Montrond les Bains et Boisset-lès-Montrond. Il est aussi le fruit d’un investissement commun entre ces trois collectivités qui ont su unir leurs efforts et leurs moyens pour un projet environnemental novateur et d’envergure.

Avec l’aménagement des bords de Loire depuis Andrézieux, réalisé par la CCPSG, il ouvre la voie à de nouveaux circuits de randonnée. Dans le cadre de l’aménagement ZAC Château-Bords de Loire, le cheminement piétonnier sera bientôt prolongé jusqu’à la Départementale 1082 et l’on pourra, dans un futur proche, aller de Bellegarde en Forez à Boisset-lès-Montrond, sans croiser trop de voitures !

Ce déplacement en mode doux reliera, à pieds, à vélo, en poussette, de la Loire à la gare, tous les équipements structurants de la commune et deviendra un véritable lien dans la ville, un espace d’oxygène où chacun aura plaisir à se retrouver.

Le pont est le premier pas vers cet axe qui, exemple rare en ce début de 21e siècle, est déjà un succès sans conteste. Rendez-vous donc sur le viaduc : aujourd’hui on y marche, demain on y dansera peut-être…

JPEG - 1.8 Mo

Le viaduc en chiffres

  • Longueur : 420m
  • Nombre d’arches : 20
  • Date de construction : 1875
  • Arrêt du trafic : 1990
  • Déclassement de la ligne ferroviaire : 2002
  • Coût de réhabilitation : 450 000 € répartis entre les 3 collectivités