Suivre la vie du site ecrire à Foreziales - Maud Bessy imprimer la page

THEATRE : PIGMENTS 10 sept 20h30

PIGMENTS / THÉÂTRE. Et si vous pouviez tout recommencer, iriez-vous jusque-là par amour ? Pigments est LA comédie romantique irrésistible à ne pas manquer ! N’attendez pas la rentrée pour prendre vos billets... Tarifs : 18 € / 16 € / Abonnement : 14 €. Infos/Résa 04 77 94 64 74. E-billet : https://www.forez-est.com/billetter...

10 Sept. 2021 à 20h30

  • Durée 1h15
  • Public adulte
  • Avec MATHILDE MOULINAT et NICOLAS TAFFIN.
  • Écrit par NICOLAS TAFFIN.
  • Mise en scène : ELODIE WALLACE.
  • Musique : Diane Poitrenaud.
  • Décor : Diane Coquard.
  • Lumière : Jean-Philippe De Oliveira.
  • Communication visuelle : Gatsby Étévé-Sauré.

Succès Avignon 2016-2017. Prix Sacha Guitry.

PRESSE

  • « Je vous conseille cette comédie romantique » Laurent Ruquier
  • « Deux comédiens exceptionnels » La Voix du Nord
  • « Un moment de théâtre tendre qui touche au cœur » Publikart
  • « Deux acteurs époustouflants pour un texte intelligent et drôle » La Critiquerie
  • « Touché ! » La Provence

Certaines histoires sont belles. Celle-ci est unique. Une comédie romantique toute en nuances, aux critiques unanimes.

CHLOÉ EST ARTISTE, Nicolas neurologue. Ils partagent le bonheur d’une belle histoire d’amour jusqu’à la découverte d’une trahison.

Pourtant, un événement inattendu leur offre une chance de sauver leur histoire. Entre rires et larmes, cette comédie romantique voyage dans un kaléidoscope d’émotions. Haletant, drôle, moderne et poignant, « Pigments » ne laisse personne indifférent.

« L’histoire de Chloé et Nicolas est douce et cruelle. C’est un amour qui électrise le corps, l’âme et le cœur du spectateur par sa vérité brute et implacable. La peinture est la métaphore de ce que tous deux vivent. À la manière du portrait de Dorian Gray le tableau s’esquisse de traits sûrs et réguliers (…) jusqu’à ce qu’un coup de pinceau malheureux vienne détruire l’harmonie. La retouche devient alors impossible. Il ne reste qu’à prendre une nouvelle toile, trouver la force nécessaire de recommencer... et surtout terminer. »